La gare du TGV à Rabat - MAROC :

Les autorités marocaines viennnent de lancer les travaux de la nouvelle gare ferroviaire de Rabat-Agdal qui accueillira la future Ligne à grande vitesse ainsi que le projet de construction de la nouvelle gare de Rabat-Ville. Deux projets totalisant 100 millions d'euros.

Cette infrastructure va constituer un nouveau fleuron du patrimoine moderne du réseau ferré national. Un projet ambitieux qui accompagnera le développement de la capitale marocaine, et contribuera au processus de sa restructuration et de sa modernisation urbaine dans le cadre du plan « Rabat, Ville Lumière ».

La réalisation de cette nouvelle gare qui s’inscrit dans le cadre du projet de requalification urbaine des emprises ferroviaires, découle du schéma directeur de valorisation des gares et d’optimisation des installations ferroviaires dans diverses villes du Royaume.

Mobilisant un investissement de 600 millions de dirhams (55 millions d'euros), la nouvelle gare de Rabat-Agdal située dans l’un des quartiers les plus dynamiques de la capitale, sera érigée en « gare-pont » et intègrera les deux composantes. La première est un nouveau bâtiment voyageurs d’une superficie totale de 23 000 m² comportant trois niveaux : le RDC abritant les quais, les halls d’entrée, les bureaux ONCF, les locaux techniques et le salon d’honneur. L’esplanade en pont accueillera la billetterie, les halls d’embarquement, les commerces, le salon Grands Voyageurs et les accès aux quais. Le niveau esplanade +1 sera dédié au food-court, aux commerces et aux commodités de la gare. La deuxième composante est sous forme d’aménagements extérieurs étendus sur 70 000 m², concernent l’espace extérieur public, qui sera traité en continuité du projet, valorisant ainsi l’insertion de la nouvelle gare dans l’espace urbain, par un parvis nord sur l’avenue Hassan II, comportant un nœud multimodal (taxis, bus, tram) et offrant un deuxième accès nord de la gare et un parvis sud sur le Boulevard Ahmed Charkaoui.

La gare ferroviaire de Rabat-Agdal est dimensionnée pour 30 millions de passagers par an contre 7 millions pour la gare actuelle aujourd'hui. Elle doit générer 250 000 journées de travail pendant la phase travaux et 500 emplois stables en exploitation. L'ONCF, les chemins de fer marocains devrait à l'occasion se doter d'un nouveau siège, sous forme d'une tour à Rabat Agdal.